Accueil > Documentation > Documentation pour les administrateurs > Configuration du canal > Gestion d’une ferme de MediaSPIP > Gestion générale de la ferme > Les statuts des instances de mutualisation

Les statuts des instances de mutualisation

Pour des raisons de compatibilité générale du plugin de gestion de mutualisations avec les fonctions originales de SPIP, les statuts des instances sont les mêmes que pour tout autre objets (articles...), seuls leurs noms dans l’interface change quelque peu.

Les différents statuts possibles sont :

  • prepa (demandé) qui correspond à une instance demandée par un utilisateur. Si le site a déjà été créé par le passé, il est passé en mode désactivé.
  • publie (validé) qui correspond à une instance validée par un administrateur.
  • refuse (suspendue) qui correspond à une instance qui a été suspendue par un administrateur ;
  • poubelle (à la poubelle) qui correspond à une instance qui va être supprimée (suppression de la base de donnée du site maître mais aussi du disque dur par un cron).

La demande d’une instance

À la validation du formulaire de demande d’instance, elle est automatiquement considérée comme "demandée", les administrateurs du site sont prévenus (ils reçoivent une notification) et peuvent valider ou invalider la demande.

Tant que le statut de l’instance n’a pas changé, l’utilisateur a la possibilité de changer le nom de domaine souhaité. Lorsque la demande est validée, seuls les administrateurs peuvent réaliser cette opération.

La validation d’une instance

Lorsque l’instance de mutualisation est validée par un administrateur, l’utilisateur est notifié du fait qu’il peut dorénavant procéder à la création de son site.

Il lui suffit d’aller à l’adresse qu’il a préalablement choisi et de suivre le processus d’installation.

La suspension d’une instance de mutualisation

Il peut arriver pour diverses raisons qu’un administrateur souhaite suspendre une instance de mutualisation (contenu non conforme à une charte, non paiement dans le cas d’un service commercial...).

Il suffit alors pour l’administrateur de modifier le statut de l’instance dans l’espace privé de « publie » à « refuse ». Dans les faits, cela renommera le répertoire du site en lui donnant une extension _disabled, rendant son accès impossible. L’utilisateur verra à la place de son site, un message lui indiquant que son site est suspendu, l’invitant à contacter son hébergeur.

La suppression d’une instance de mutualisation

Un utilisateur de la mutualisation peut vouloir supprimer son site du serveur. Pour cela, il accès à un menu dans le formulaire de modification pour réaliser cette opération.

Lors de la validation de la part de l’utilisateur de la demande de suppression, le contenu n’est pas automatiquement détruit.

L’utilisateur et les administrateurs du site maitre reçoivent une notification comme quoi il y a eu demande de suppression.

Le répertoire du site est suffixé par "deleted" permettant de ne plus afficher le site mais laissant la possibilité aux administrateurs de sauvegarder le contenu au cas où, et de permettre à l’utilisateur et aux administrateurs de pouvoir faire machine arrière en cas d’erreur de l’utilisateur (le repassage en "validée" renommera à nouveau ce répertoire et le site sera à nouveau visible).

  • Auteur :
  • Publié le :
  • Mis à jour : 30/11/10

Aucun commentaire


Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document