Un test - mauritanie

mauritanie.pdf-0 (...), page 1

Ce document est composé d’une page.

À propos du média

Description

Langue : français

Mission à Nouakchott du (9/03 au 16/03/2014
Objectifs : 1° Etablir un lien avec le Lycée Français Théodore Monod. Nous avons été reçus, Amadou Tounkara (délégué de l’association en Mauritanie) et moi-même, par le Proviseur, qui s’est montré à la fois accueillant et intéressé par notre projet. Il est d’accord pour étudier avec nous, la manière dont pourrait s’établir un lien entre AEM (Aide aux Enfants du Monde) et le Lycée, dans le cadre du projet d’établissement. 2° Prendre contact avec l’Ambassade de France, pour que la présence de l’association soit enregistrée et pour obtenir tout type de renseignement utile, quant à l’appui qui pourrait nous être fourni. Nous avons été accueillis par Monsieur Cherdo, responsable du service qui gère l’action en direction des ONG locales. L’Ambassade de France, vient de lancer un projet :"Jeunesse et Citoyenneté" destiné à inciter les jeunes mauritaniens à être davantage acteurs au bénéfice des diverses structures de leur pays (quartier, commune, région..) Un concours sélectionnera les projets qui seront présentés et qui, s’ils sont sélectionnés, recevront une aide de la France. 3°Visite au service de gestion des ONG locales au Ministère de l’Intérieur à Nouakchott. Nous avons été longuement reçus par le Directeur du service, qui nous a finalement dirigés vers Madame Fall, qui est la cheville ouvrière et la spécialiste pour tout ce qui touche aux ONG. Le dossier de demande de reconnaissance d’une ONG mauritanienne de droit local est établi et Amadou Tounkara va se charger de le faire traduire en arabe et de le déposer dans ce service. Je pense que le choix de créér une ONG mauritanienne, dont Amadou Tounkara sera le Président et avec qui nous pourrons signer une convention de coopération, constitue la meilleure des options, en ce sens qu’elle nous garantit notre indépendance vis à vis des règles de fonctionnement locales dont certaines subtilités pourraient nous échapper. Cela ne signifie pas que notre engagement sur le quartier de la "cinquième" de Nouakchott va être différent. Au contraire, c’est en étant maîtres de notre mode opératoire, dans le respect des lois tant françaises que mauritaniennes, que nous pourrons afficher une maîtrise et une efficacité plus grandes. François SERRANO Délégué aux Relations Extérieures

- 

Activité

Publié le : jeudi 3 avril 2014

Mis à jour : Avril 2014

Les auteurs :

22 votes

2752 vues

Intégrer ce média

  • Prévisualiser le rendu

Aucun commentaire


Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document