Accueil > Documentation > Pour les rédacteurs > Qualité du média après traitement

Qualité du média après traitement

Le bon réglage du logiciel qui traite les média est important pour un équilibre entre les partis ( bande passante de l’hébergeur, qualité du média pour le rédacteur et le visiteur, accessibilité pour le visiteur ).
Comment régler la qualité de son média ?

Plus la qualité du média est importante, plus la bande passante sera utilisée. Le visiteur avec une connexion internet à petit débit devra attendre plus longtemps. Inversement plus, la qualité du média est pauvre et donc le média devient dégradé voire pixellisé, moins le visiteur appréciera la lecture mais en revanche il appréciera la rapidité de réception. L’équilibre entre les deux critères est important et les réglages par défaut de médiaspip peut être suffisant. Cependant l’administrateur peut modifier.

Le réglage est global à tous les documents videos et audio.

La valeur peut varier selon les formats audio et video. On pourrait proposer des valeurs par défaut exhaustivement dans cet article, mais ceci pourrait alourdir l’article pour finalement pas grand chose.

L’essentiel qu’il faut retenir, c’est :
- qu’il n’est pas utile de garder une video à très forte résolution pour lire sur un écran d’ordinateur modeste.
- que si votre video semble très nette après traitement de la video ( selon votre appréciation ), vous pouvez peut-être demander à spipmotion de diminuer la qualité de la video.
- le traitement en 2 passes permet de repérer où il est nécessaire d’augmenter la qualité de la vidéo pour éviter une pixellisation, et d’augmenter la compression de la vidéo quand c’est possible.

MédiaSPIP utilise un outil en arrière-plan capable de gérer de nombreux formats de documents ( audio, video, photo, divers ). Nombreux, mais pas tous.

Pour les formats video, MédiaSPIP propose l’accès au fichier au format d’origine, au format mp4 pour les lectures depuis un mobile, ogv pour les lecteurs grâce aux navigateurs capables et flv pour les navigateurs qui utiliseront le lecteur flash.

Pour les formats audio, le ogg est lu par les navigateurs capables, sinon mp3.

Configuration

L’interface de configuration est accessible depuis le menu administration dans "Configuration de SPIPmotion" situé dans le bloc "Gestion des fichiers".

Profil d’encodage pour chaque format vidéo

Cette partie est importante car la qualité des documents dépend des paramètres choisis, présentés dans cette page.

Quel que soit le format video, la qualité dépend de :
* la taille de l’image. Une video sur un DVD a pour dimension 720 pixels en largeur sur 576 pixels en hauteur. Une taille de 640x480 sur un site web est tout à fait raisonnable.
* la compression des images : pour compresser une video, demander de stocker une seconde d’une video en 800 kilobits ( avec le codec XviD ) en moyenne pourrait être suffisant.
* la stratégie d’encodage : 1 ou 2 passes. En 2 passes, l’encodeur a un aperçu global de la video et il compressera mieux lorsque les scènes sont statiques alors qu’il fera plus attention à la qualité lorsque les scènes seront dynamiques.

Formats de vidéos d’origine acceptés

Sélectionner ici les formats des vidéos que l’outil SPIPMotion acceptera.

  • Auteur :
  • Publié le :
  • Révisé par : 1 anonyme

Aucun commentaire


Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document